L’hypervirulence

<<Retourner aux résultats de la recherche

Formulaires de demande

Détails de la référence

Description:

Contrairement aux souches classiques de la bactérie Klebsiella pneumoniae, les souches hypervirulentes de K. pneumoniae se distinguent par un agencement bien précis de caractéristiques cliniques et phénotypiques, notamment la capacité de provoquer une infection chez un hôte sain, des foyers d’infection inhabituels, une infection à dissémination métastatique et un aspect souvent hypermucovisqueux sur une gélose, que l’on peut définir semi quantitativement au moyen d’une « épreuve de filance ». L’expression du phénotype hypermucovisqueux est médiée par le facteur RmpA/RmpA2 (regulator of mucoid phenotype), qui est codé par trois gènes, à savoir le gène rmpA, qui se trouve sur le chromosome bactérien, et les gènes p-rmpA et p-rmpA2, qui se trouvent sur un plasmide. Des études ont également révélé que les souches hypervirulentes de K. pneumoniae sont souvent caractérisées par des sérotypes capsulaires bien précis, habituellement le sérotype K1, mais parfois K2, K5 et quelques autres sérotypes. De plus, les souches hypervirulentes sont étroitement associées à certains facteurs de virulence qui favorisent la croissance des bactéries dans leur niche, comme des systèmes sidérophores tels que l’opéron aérobactine, ainsi que les gènes de la yersiniabactine et de la colibactine. La présente épreuve fait appel à la PCR pour trouver des gènes spécifiques des sérotypes K1, K2 et K5, de même que les gènes rmpA/rmpA2, un gène spécifique de l’opéron aérobactine (iucA), un gène spécifique de l’opéron de la salmochéline (iroB), ainsi que la yersiniabactine (ybtA) et la colibactine (clbA).

Catégorie d'analyse:
Détection moléculaire
Agent pathogène:
Klebsiella pneumoniae
Infections et maladies:
  • Pneumonie
  • Bactériémie
  • Méningite
  • Infection des voies urinaires
  • Plaie
Spécimen:

Culture pure.

Méthode de prélèvement:

S/O

Manipulation, entreposage et expédition des spécimens:

Expédier les cultures sur un milieu de culture ensemencé ou dans un milieu de transport.

Transport des marchandises dangereuses:

L'expédition des prélèvements doit être confiée à une personne détenant un certificat de formation TMD, conformément au Règlement sur le TMD. Pour plus d'information sur la catégorisation des matières à des fins d'expédition, veuillez consulter la partie 2 de l'appendice 3 du règlement ou la section 3.6.2 du règlement de l'IATA sur les produits dangereux.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires dans d’autres langues sur le transport de matières infectieuses, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.who.int/ihr/capacity-strengthening/infectious-substances/fr/

 

Critères relatifs aux patients:

S/O

Documents d'accompagnement:

Une requête d’analyse de la résistance aux antimicrobiens et des infections nosocomiales a été remplie.

Commentaires:

S/O

Méthodes et interprétation des résultats:

Méthode fondée sur la PCR. Les résultats sont comparés à ceux d’étalons connus.

Délai d'exécution:

6 jours civils.

Coordonnées:
Téléphone: (204) 789-5000
Télécopieur: (204) 789-5020
Références:
  1. Zhang Y, C Zhao, Q Wang, X Wang, H Chen, H Li, F, Zhang, S Li, R Wang, H Wang. 2016. High prevalence of hypervirulent Klebsiella pneumoniae infection in China: geographic distribution, clinical characteristics and antimicrobial resistance. Antimicrob Agents Chemother doi:10.1128/AAC.01127-16.
  2. Turton, JF, H Baklan, LK siu, ME Kaufmann, TL Pitt. 2008. Evaluation of a multiplex PCR for detection of serotypes K1, K2, and K5 in Klebsiella sp. and comparison of isolates within these serotypes. FEMS Microbiol Lett 284:247-252.
  3. Russo TA, Olson R, Fang C-T, Stoesser N, Miller M, MacDonald U, Hutson A, Barker JH, La Hoz RM, Johnson JR. 2018. Identification of biomarkers for the differentiation of hypervirulent Klebsiella pneumoniae from classical K. pneumoniae. J Clin Microbiol 56:e00776-18.
Lignes directrices:
Renseignements connexes: