Identification et sous typage au moyen de cultures pures

<<Retourner au laboratoire

Formulaires de demande

Détails de la référence

Description:

Identification de Legionella pneumophila et sous-typage à l'aide du typage fondé sur la séquence pour les sérogroupes 1 à 14. S'il s'agit d'un isolat du sérogroupe 1 de L. pneumophila, un panel pour le sous-typage des anticorps monoclonaux est également effectué.

Catégorie d'analyse:
Génotypage
Agent pathogène:
Legionella pneumophila
Infections et maladies:
  • Maladie des légionnaires
Spécimen:

Culture pure.

Méthode de prélèvement:

Les géloses BCYE, les géloses en pente et les écouvillons dans un milieu de transport au charbon sont acceptés. Les colonies isolées sur gélose BCYE sont à privilégier.

Manipulation, entreposage et expédition des spécimens:

Entreposer les échantillons à une température se situant entre la température ambiante et 37 oC jusqu'à leur envoi pour analyse. Expédier à la température ambiante.

Transport des marchandises dangereuses:

L'expédition des prélèvements doit être confiée à une personne détenant un certificat de formation TMD, conformément au Règlement sur le TMD. Pour plus d'information sur la catégorisation des matières à des fins d'expédition, veuillez consulter la partie 2 de l'appendice 3 du règlement ou la section 3.6.2 du règlement de l'IATA sur les produits dangereux.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires dans d’autres langues sur le transport de matières infectieuses, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.who.int/ihr/capacity-strengthening/infectious-substances/fr/

Critères relatifs aux patients:

Maladie des légionnaires ou fièvre de Pontiac soupçonnée.

Documents d'accompagnement:

Requête d’analyse de bactériologie spéciale dûment remplie, comprenant les renseignements sur le patient et l’information clinique pertinente. Si possible, joindre les résultats des tests de laboratoire effectués par le laboratoire local et/ou provincial.

 

Commentaires:

Toutes les données relatives aux antécédents du patient et à l’historique de la souche doivent être fournies.

Méthodes et interprétation des résultats:

Legionella pneumophila est identifié et sous-typé par la méthode du typage fondé sur la séquence. Cela implique l’amplification et le séquençage de sept gènes cibles, dont certains sous pression variable, aux fins de typage de la souche. Il s’agit d’une adaptation du typage génomique multilocus dans lequel toutes les cibles des gènes sont non sélectives (p. ex. gènes domestiques). Par ailleurs, le sérogroupe est déterminé par agglutination au latex et, au besoin, par fluorescence directe au moyen des trousses ProLab Diagnostics visant les sérogroupes 1 à 14. Le sérogroupe 1 de L. pneumophila est ensuite sous-typé au moyen du panel d’anticorps monoclonaux de Dresden dirigés contre le LPS de Legionella

Délai d'exécution:

20 jours civils.  Par ailleurs, si le personnel ou les ressources sont limités la production du rapport final peut être retardée et le statut de la demande transmis dans un rapport préliminaire. Le rapport final est envoyé lorsque tous les résultats ont été obtenus.

Coordonnées:
Téléphone: (204) 789-2137
Télécopieur: (204) 784-7509
Références:
  1. Farhat, C., M. Mentasti, E. Jacobs, N. K. Fry, and C. Lück. 2011. Dec. The N-Acylneuraminate Cytidyltransferase Gene, neuA, Is Heterogenous in Legionella pneumophila Strains but Can Be Used as a Marker for Epidemiological Typing in the Consensus Sequence-Based Typing Scheme. J. Clin. Microbiol. 49:4052-4058
  2. Gaia, V., N. K. Fry, B. Afshar, P. C. Luck, H. Meugnier, J. Etienne, R. Peduzzi, and T. G. Harrison. 2005. May. Consensus sequence-based scheme for epidemiological typing of clinical and environmental isolates of Legionella pneumophila. J. Clin. Microbiol. 43:2047-2052
  3. Gilmour, M. W., K. Bernard, D. M. Tracz, A. B. Olson, C. R. Corbett, T. Burdz, B. Ng, D. Wiebe, G. Broukhanski, P. Boleszczuk, P. Tang, F. Jamieson, G. Van Domselaar, F. A. Plummer, and J. D. Berry. 2007. Mar. Molecular typing of a Legionella pneumophila outbreak in Ontario, Canada. J. Med. Microbiol. 56:336-341
  4. Helbig, J. H., S. Bernander, M. Castellani Pastoris, J. Etienne, V. Gaia, S. Lauwers, D. Lindsay, P. C. Luck, T. Marques, S. Mentula, M. F.   Peeters, C. Pelaz, M. Struelens, S. A. Uldum, G. Wewalka, and T. G. Harrison. 2002. 10. Pan-European study on culture-proven Legionnaires' disease: distribution of Legionella pneumophila serogroups and monoclonal subgroups. Eur. J. Clin. Microbiol. Infect. Dis. 21:710-716
  5. Legionella pneumophila Sequence-Based Typing Database website (http://www.hpa-bioinformatics.org.uk/legionella/legionella_sbt/php/sbt_homepage.php) developed by The European Working Group for Legionella Infections (EWGLI).
  6. Ratzow, S., V. Gaia, J. H. Helbig, N. K. Fry, and P. C. Luck. 2007. Jun. Addition of neuA, the gene encoding N-acylneuraminate cytidylyl transferase, increases the discriminatory ability of the consensus sequence-based scheme for typing Legionella pneumophila serogroup 1 strains. J. Clin. Microbiol. 45:1965-1968
  7. Wilkinson, H. W. 1987. Hospital-Laboratory Diagnosis of Legionella infections. Centers for Disease Control, Atlanta, GA.
Renseignements connexes: