Détection par PCR de mutations associées à une résistance antimicrobienne

<<Retourner au laboratoire

Formulaires de demande

Détails de la référence

Description:

Détection par PCR de mutations associées à une résistance antimicrobienne dans Mycoplasma genitalium.

Catégorie d'analyse:
Épreuve de sensibilité
Agent pathogène:
Mycoplasma genitalium
Infections et maladies:
  • Urétrite non gonococcique (UNG)
Spécimen:

Écouvillonnages urétral/génito-urinaire, vaginal ou rectal, urine, extraits d’ADN.  D’autres types d’échantillons peuvent être acceptés si les analyses sont dûment justifiées ou si elles ont été préapprouvées par l’Unité des streptocoques et des ITS.

Méthode de prélèvement:

Écouvillon stérile ou écouvillon Dacron avec embout en polyester ou écouvillon floqué en nylon.

Manipulation, entreposage et expédition des spécimens:

Placer les écouvillons dans au moins 1 ml de milieu de transport approprié (p. ex. milieu de transport universel).    Réfrigérer ou congeler les échantillons jusqu’au moment de leur envoi pour analyse. Expédier les échantillons congelés sur de la glace sèche et les échantillons réfrigérés sur des blocs réfrigérants.

Transport des marchandises dangereuses:

L'expédition des prélèvements doit être confiée à une personne détenant un certificat de formation TMD, conformément au Règlement sur le TMD. Pour plus d'information sur la catégorisation des matières à des fins d'expédition, veuillez consulter la partie 2 de l'appendice 3 du règlement ou la section 3.6.2 du règlement de l'IATA sur les produits dangereux.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires dans d’autres langues sur le transport de matières infectieuses, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.who.int/ihr/capacity-strengthening/infectious-substances/fr/

Critères relatifs aux patients:

Infectés par Mycoplasma genitalium.

Documents d'accompagnement:

Formulaire de requête d’analyse de l’Unité des streptocoques et des ITS – Indiquer clairement l’analyse du microorganisme qui doit être effectuée sur le formulaire de requête. Joindre à la requête tous les renseignements pertinents sur le contexte clinique et les analyses effectuées.

Commentaires:

S/O

Méthodes et interprétation des résultats:

À l’aide d’une trousse disponible commercialement, on extrait d’abord l’ADN de tous les échantillons de mycoplasmes génito-urinaires reçus au LNM pour analyse par PCR.  Les résultats sont fondés sur des essais par PCR permettant de détecter des mutations au niveau de l’ARN ribosomique 23S (associée à la résistance à l’azithromycine) et des gènes parC et gyrA (associés à la résistance à la moxifloxacine). La présence de ces mutations spécifiques prédit une résistance à l’antimicrobien associé, mais comme c’est le cas pour tout test de laboratoire, les résultats d’analyse devraient être interprétés en tenant compte de toutes les données cliniques et de laboratoire disponibles.

Délai d'exécution:

14 jours civils. Les échantillons urgents ou associés à une éclosion seront considérés comme prioritaires et traités le plus tôt possible.

Coordonnées:
Téléphone: Office: (204) 789-6063
Télécopieur: (204) 789-5012
Références:
  1. Jensen JS. Protocol for the detection of Mycoplasma genitalium by PCR from clinical specimens and subsequent detection of macrolide resistance-mediating mutations in region V of the 23S rRNA gene. Methods in Molecular Biology. 2012; 903:129-139.
  2. Shimada Y, Deguchi T, Nakane K, Masue T, et al. Emergence of clinical strains of Mycoplasma genitalium harbouring alterations in ParC associated with fluorouinolone resistance. 2010. Int J Antimicrob Agents. Sep;36(3):255-8.
Renseignements connexes: