Détection moléculaire par PCR

<<Retourner au laboratoire

Formulaires de demande

Détails de la référence

Description:

Détection moléculaire de Haemophilus ducreyi (chancre mou) par PCR.

Catégorie d'analyse:
Détection moléculaire
Agent pathogène:
Haemophilus ducreyi
Infections et maladies:
  • Chancre mou
Spécimen:

L'échantillon de choix pour le diagnostic du chancre mou est un prélèvement par écouvillon fait à la base de l'ulcère génital. Un échantillon du bubon prélevé par aspiration est également acceptable.

Méthode de prélèvement:

Utilisez des écouvillons en Dacron ou en coton pour prélever les échantillons sur l'ulcère. La meilleure façon de procéder consiste à nettoyer la région en la rinçant à l'aide d'une solution saline physiologique stérile, puis à prélever les échantillons à la base de l'ulcère à l'aide d'un écouvillon en Dacron ou en coton. Vous pouvez également utiliser une seringue et une aiguille pour aspirer du pus du bubon à travers le tissu normal.

Manipulation, entreposage et expédition des spécimens:

Vous pouvez expédier les écouvillons à l'état sec OU les placer dans des tubes contenant 1 ml de milieu de transport universel (Copan International). Les échantillons de bubon prélevés par aspiration doivent être placés dans des tubes stériles et expédiés à l'état congelé. Les écouvillons doivent être gardés congelés jusqu'à ce qu'ils soient expédiés aux fins d'analyse.

Transport des marchandises dangereuses:

L'expédition des prélèvements doit être confiée à une personne détenant un certificat de formation TMD, conformément au Règlement sur le TMD. Pour plus d'information sur la catégorisation des matières à des fins d'expédition, veuillez consulter la partie 2 de l'appendice 3 du règlement ou la section 3.6.2 du règlement de l'IATA sur les produits dangereux.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires dans d’autres langues sur le transport de matières infectieuses, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.who.int/ihr/capacity-strengthening/infectious-substances/fr/

Critères relatifs aux patients:

H. ducreyi est l'agent causal du chancre mou, une ITS qui se caractérise par un ulcère génital nécrosant lequel peut être associé à la formation d'une lymphadénite inguinale («bubon»). Le chancre mou est endémique dans le sud-est de l'Asie et en Afrique, mais survient occasionnellement dans les pays industrialisés, habituellement chez des individus qui ont voyagé dans ces régions endémiques ou dans des éclosions urbaines localisées impliquant souvent l'industrie du sexe. Les individus immunodéprimés (par ex. positif pour le VIH) peuvent être plus à risque d'être infectés par H. ducreyi.

Documents d'accompagnement:

Formulaire de requête d’analyse de l’Unité des streptocoques et des ITS – Indiquer clairement l’analyse du microorganisme qui doit être effectuée sur le formulaire de requête. Joindre à la requête tous les renseignements pertinents sur le contexte clinique et les analyses effectuées.

 

Commentaires:

S/O

Méthodes et interprétation des résultats:
À l’aide d’une trousse disponible commercialement, on extrait d’abord l’ADN de tous les échantillons de H. ducreyi reçus au LNM pour analyse par PCR.  Les résultats sont fondés sur des PCR spécifiques de H. ducreyi ciblant le gène hautement conservé codant l’ARNr 16S et le gène codant l’« hémolysine » (hhdA) spécifique de H. ducreyi. Un échantillon est considéré comme positif pour la présence de H. ducreyi si les résultats de l’une ou l’autre des PCR spécifiques de H. ducreyi sont positifs.  Comme c’est le cas pour tous les tests de laboratoire, les résultats de l’analyse doivent être interprétés en prenant en considération toutes les données cliniques et de laboratoire disponibles.
Délai d'exécution:

14 jours civils. Les échantillons urgents ou associés à une éclosion seront considérés comme prioritaires et traités le plus tôt possible.

Coordonnées:
Téléphone: Office: (204) 789-6063
Télécopieur: (204) 789-5012
Références:
  1. Alfa, M. The laboratory diagnosis of Haemophilus ducreyi.  Can J Infect Dis Med Microbiol.2005;16:31–34.
  2. Lewis DA. Chancroid: clinical manifestations, diagnosis, and management. Sex Transm Infect. 2003;79:68-71.
  3. Orle KA, Gates CA, Martin DH, Body BA, and Weiss JB. Simultaneous PCR detection of Haemophilus ducreyi, Treponema pallidum, and herpes simplex virus types 1 and 2 from genital ulcers. J Clin Microbiol. 1996;34:49–54.
  4. Chen C, Ballard RC. The Molecular Diagnosis of Sexually Transmitted Genital Ulcer Disease. (2012) Diagnosis of Sexually Transmitted Diseases: Methods and Protocols, Methods in Molecular Biology  903:103-112.
Renseignements connexes: